En Turquie, la démolition de l’ex-porte-avions Foch fait des vagues

Posted On 16 Juin 2021
Comment: Off

Ancien porte-avions français qui était basé à Toulon, le São Paulo a été vendu par le Brésil à un chantier turc de démantèlement. Mais du côté d’Izmir, des voix fustigent un « navire poubelle ».

Des dizaines d’articles de presse, plusieurs manifestations, des ministres interpellés sur le sujet… En Turquie, la polémique ne cesse de grandir autour de l’arrivée prévue ce mois-ci de l’ex-porte-avions Foch.

Rappelons qu’en mars dernier, la Marine brésilienne, lassée des problèmes techniques rencontrés par son « vieux » navire acheté à la France vingt ans en arrière, a finalement choisi d’envoyer le São Paulo à la casse. Elle l’a vendu à un ferrailleur, SÖK Denizcilik, dont le chantier naval de déconstruction est situé à Aliaga, près de la grande ville d’Izmir.

DES MATIÈRES RADIOACTIVES?

Sauf que là-bas, certaines associations écologistes voient le São Paulo comme un cadeau empoisonné. En cause, notamment: les 600 tonnes d’amiante et autres produits chimiques qui se trouveraient…

Lire la suite sur:
https://www.varmatin.com/technologie/en-turquie-la-demolition-de-l-ex-porte-avions-foch-fait-des-vagues-695293

GuerresMondiales.com
La rédaction de GuerresMondiales.com n’apporte aucun jugement personnel dans les infos qui vous sont livrées. Nos publications n’affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias mainstream de DIFFÉRENTS pays. Dans un conflits nous publions toutes les versions des attaques, par exemple (France>Turquie & Turquie>France) Comme dans chaque conflits c’est bien connu que des informations peuvent heurter la sensibilité de certaine personnes , être contradictoire, être propagande… Nous vous livrons l’information brute sans aucun jugement personnel avec leurs source. Toutes nos publications sont sans but lucratif gérer par 100% par des bénévoles Nous vous laissons le libre pensée. et c’est essentiel même IMPORTANT de faire votre propre avis sur l’information.

ARTICLES CONNEXES