« L’Europe est en passe de perdre la guerre des câbles sous-marins »

Posted On 14 Mai 2021
Comment: Off
Tag:

Sous l’océan se joue un jeu géostratégique et économique majeur : le contrôle des liaisons intercontinentales des télécommunications, rappelle dans sa chronique Marie Charrel

S’il y a bien une chose que l’Union européenne (UE) ne sait pas faire, c’est parler de ses succès. Ce mois-ci, le Portugal inaugure EllaLink, un câble de télécommunication sous-marin joignant le port de Sines à celui de Fortaleza, au Brésil. Ça n’a l’air de rien, mais cette « autoroute » permettant la transmission de données à grande vitesse est la première à relier directement l’Europe à l’Amérique du sud. Jusqu’ici, les données échangées entre les deux continents transitaient par les Etats-Unis.

EllaLink repose sur Bella, un consortium regroupant des organismes de recherche d’Europe et d’Amérique latine. Construit en grande partie grâce à des fonds européens, il apporte une pierre à la souveraineté numérique européenne. Les optimistes applaudissent. Les pessimistes soulignent que le câble portugais pèse bien peu dans la discrète guerre qui se joue depuis quelques années sous nos océans, aussi bien stratégique qu’économique et technologique.

Lire la suite sur:

https://www.lemonde.fr/idees/article/2021/05/12/l-europe-est-en-passe-de-perdre-la-guerre-des-cables-sous-marins_6080012_3232.html

ARTICLES CONNEXES