Il y a 100 ans commençait la plus grande pandémie de l’Histoire

Posted On 23 Jan 2021
Comment: Off
Tag:

Il y a plus de 100 ans, le virus de la grippe espagnole a touché plus d’un tiers de la population mondiale.

Le scientifique Johan Hultin s’est rendu à Brevig Mission, en Alaska, à l’été 1997. Il était à la recherche de corps ensevelis, et le sol gelé de l’Alaska était l’endroit idéal pour les trouver. En creusant le pergélisol – avec la permission des autorités de la ville – il a mis au jour le corps d’une femme morte près de 80 ans auparavant, dans un excellent état de conservation. Hultin a ensuite extrait des échantillons du poumon de cette femme avant de la ré-ensevelir. Son intention était de se servir des échantillons prélevés pour décoder la séquence génétique du virus qui avait tué cette femme inuit et près de 90 % de la population de la ville.

Brevig Mission n’était pas un cas isolé ; elle a été touchée par une pandémie mondiale, l’une des plus graves qui ait jamais frappé l’humanité : la pandémie de grippe de 1918-1919. L’épidémie, également connue sous le nom de grippe espagnole, s’est propagée à une vitesse étonnante dans le monde entier, submergeant l’Inde et atteignant l’Australie et les îles isolées du Pacifique. En seulement 18 mois, au moins un tiers de la population mondiale était infectée. Les estimations du nombre exact de victimes varient fortement, allant de 20 à 50 millions voire à 100 millions de morts selon les sources. Si la tranche haute de cette estimation était vérifiée, alors la pandémie de 1918 aurait fait plus de victimes que les deux guerres mondiales réunies.

Lire la suite sur:

https://www.nationalgeographic.fr/histoire/il-y-100-ans-commencait-la-plus-grande-pandemie-de-lhistoire

ARTICLES CONNEXES