Ce site agis comme un relais d’articles de presse nationaux & internationaux de plusieurs pays

Sous-marins de Naval group : quand la France trébuche sur la Guerre froide en Asie

Sous-marins de Naval group : quand la France trébuche sur la Guerre froide en Asie

L’annonce surprise d’une alliance entre les États-Unis, l’Australie et le Royaume-Uni, pour contenir la Chine, entraîne l’abandon, vécu comme une trahison, du contrat passé par l’Australie à la France pour douze sous-marins.

Grandes déclarations d’amitié, rappel des racines historiques etdes valeurs communes​… Dans le feu de ces accolades virtuelles – les trois hommes parlaient chacun depuis leur pays, encadrés par des écrans géants retransmettant en simultané l’image de leurs homologues – ils en ont « oublié » de s’excuser pour la douloureuse conséquence automatique, pour la France,de ce rapprochement cimenté par la fourniture de sous-marins à propulsion nucléaire. L’Aukus a signé la fin du « contrat du siècle », annoncé en 2016, qui prévoyait la fourniture à l’Australie de douze sous-marins à propulsion diesel-électrique par le français Naval Group.

La France, comme les autres membres du « club » fermé des détenteurs de la technologie de la propulsion atomique (États-Unis, Royaume-Uni, France, Russie, Inde et Japon), s’interdisait de l’exporter. Mercredi soir 15 septembre, Joe Biden, lui, n’a pas hésité à franchir le pas.

L’humiliation afghane

L’humiliation du départ de Kaboul, avec la chute de la capitale afghane aux mains des talibans le 15 août 2021, quinze jours avant la date prévu du retrait des forces américaines vingt ans après l’attentat du World Trade Center a affaibli Joe Biden. Il a essuyé des critiques de ses partenaires internationaux – même du Royaume-Uni – mais aussi à domicile. Et ce à presque un an du scrutin des mid term où se jouera l’avenir de son mandat. En se montrant ferme face aux Chinois, comme son prédécesseur Trump, il peut espérer atténuer l’effet d’impuissance de l’épisode afghan.

La Chine n’a pas été mentionnée lors du lancement de l’Aukus. Mais le porte-parole du ministère des affaires étrangères chinois Zhao Lijian a estimé que l’alliance risquait d’endommager sérieusement la paix régionale et intensifierait la course aux armements​.Une mise en garde qui vient d’un pays dont le rythme d’armement est tel, qu’il a dépassé la flotte américaine, en nombre de navires, en 2019.

Les sous-marins à propulsion nucléaire pourront approcher, en toute autonomie et discrétion, des eaux chinoises. Plus que jamais, la Chine va se sentir menacée. Avec en plus le tir réussi d’un missile depuis un sous-marin, mercredi par la Corée du sud, elle va plus que jamais se rapprocher de la Corée du Nord, comme indispensable zone tampon​, souligne Juliette Morillot, spécialiste de la Corée et de l’Asie, auteur de Le monde selon Kim Jong Un (Robert Laffont).

Effets sur l’Otan et l’UE

L’Aukus signe aussi le renoncement de Canberra à voir s’améliorer les relations avec la puissance qui représente pourtant 35 % de ses exportations. Une telle annonce aurait été difficile à imaginer il y a cinq ans, et impossible il y a dix ans​, souligne Vipin Narang, spécialiste en stratégie de Défense à l’Institut de Technologie du Massachusetts. Cela dit beaucoup du comportement de la Chine dans la région ».

Cette alliance confirme que nous vivons vraiment désormais une nouvelle Guerre froide en Asie et que l’Australie parie que les États-Unis en sortiront victorieux​, estime Hugh White, professeur de l’Université australienne nationale.

Lire la suite sur:

https://www.ouest-france.fr/politique/defense/sous-marins-de-naval-group-quand-la-france-trebuche-sur-la-guerre-froide-en-asie-cc0b3a0e-1703-11ec-be91-32ae82f2e246

GuerresMondiales.com
RELAY D'ARTICLE DE PRESSE: Pour voir le ou les auteurs original du Textes, Photographies, Images, utilisé dans cette articles nous vous invitons a suivre le lien original de l'article ci dessus ↑ Pres de 'Lire la suite' En savoir plus sur: guerresmondiales.com/source

ARTICLES CONNEXES