Ce site agis comme un relais d’articles de presse nationaux & internationaux de plusieurs pays

Avec le retour de la « haute intensité », la Marine nationale aura-t-elle assez de sous-marins?

Posted On 15 Sep 2021
Comment: Off
Avec le retour de la « haute intensité », la Marine nationale aura-t-elle assez de sous-marins?

Avant les années 1990 et la fin de la Guerre Froide, la Marine nationale comptait six sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE]. Puis ce format fut réduit à cinq à partir de 1991, avec le retrait du SNLE « Le Redoutable », après vingt ans de service. L’arrivée des SNLE de la classe « Le Triomphant », à partir de 1997, fixé le nombre de navires de ce type mis en oeuvre par la Force océanique stratégique [FOST] à quatre.

Par ailleurs, le nombre de sous-marin nucléaires d’attaque [SNA] de type Rubis en service au sein de la Marine nationale fut porté à quatre durant la décennie 1980, puis à six à partir de 1992, avec la livraison des SNA « Améthyste » et « Perle ». Initialement, la classe « Rubis » devait compter huit exemplaires… Mais la commande des deux derniers fut annulée après l’implosion de l’Union soviétique. L’heure était alors aux « dividendes de la paix ». Dans le même temps, le dernier des six sous-marin océanique de la classe Narval, le « Dauphin », fut désarmé.

Lire la suite sur:

http://www.opex360.com/2021/09/12/avec-le-retour-de-la-haute-intensite-la-marine-nationale-aura-t-elle-assez-de-sous-marins/

GuerresMondiales.com
RELAY D'ARTICLE DE PRESSE: Pour voir le ou les auteurs original du Textes, Photographies, Images, utilisé dans cette articles nous vous invitons a suivre le lien original de l'article ci dessus ↑ Pres de 'Lire la suite' En savoir plus sur: guerresmondiales.com/source

ARTICLES CONNEXES