Loukachenko rejette les inquiétudes de l’Occident concernant les exercices stratégiques Zapad-2021 Russie-Biélorussie

Posted On 04 Sep 2021
Comment: Off

Les exercices se dérouleront du 10 au 16 septembre sur des terrains d’essai en Russie et en Biélorussie

 Les exercices stratégiques conjoints Russie-Biélorussie de Zapad-2021 (Ouest-2021) seront uniquement de nature défensive et les inquiétudes de l’Occident concernant les manœuvres à venir sont infondées, a déclaré mercredi à la presse le président biélorusse Alexandre Loukachenko.

« Nous n’allons attaquer personne. Ce n’est pas nécessaire. Cela a causé de l’anxiété [en Occident]. Peut-être qu’ils craignent beaucoup que nous ayons failli couper la région de la Baltique: que nous aurions avancé le long du couloir de Suwalki à Kaliningrad et couper les pays baltes. Personne n’a besoin de cette région balte. Espérons que nous devrions peupler notre propre Biélorussie, sans parler de la Russie », a déclaré le bureau de presse présidentiel biélorusse citant Loukachenko.

Les forces armées biélorusses et russes sont basées sur des principes similaires, a souligné Loukachenko. « Mais encore faut-il qu’il y ait de la cohésion. C’est pourquoi nous devons apprendre à opérer ensemble. Parce que nous devrons nous battre ensemble. Puisque nous avons l’armée, les forces armées, nous devons les former et les intégrer d’une manière ou d’une autre », a déclaré le dirigeant biélorusse. dit, expliquant les objectifs des exercices à venir.

Les exercices stratégiques à venir impliqueront des troupes à grande échelle, a souligné Loukachenko. « Nous avons convenu avec [le président de Russie Vladimir] Poutine que je prendrai en charge la partie de base des exercices qui se dérouleront sur le territoire biélorusse. Les exercices impliqueront plusieurs terrains d’entraînement, jusqu’à dix champs d’entraînement. Il [le président russe Vladimir Poutine] sera présent sur un terrain d’entraînement dans son pays et je le ferai sur le territoire de mon pays. Et nous verrons à quel point nos forces armées, les troupes de la Russie et de la Biélorussie sont prêtes et ont de la cohésion », a déclaré le dirigeant biélorusse. mentionné.

« Nous avons un système de défense aérienne commun et une politique de défense commune. Nous avons une armée qui doit être formée. C’est pourquoi nous organisons cet exercice », a déclaré Loukachenko.

Le président biélorusse a déclaré qu’il avait déjà « vécu beaucoup de tels exercices ».

« C’est pourquoi je connais cette affaire de l’intérieur. Nous organisons des exercices pour entraîner nos forces armées à se préparer au cas où. En attendant, il y a beaucoup de moments alarmants », a-t-il déclaré.

En particulier, le dirigeant biélorusse a rappelé que l’année dernière, la république avait été contrainte de mettre près de la moitié de l’armée en état d’alerte et de la déplacer vers les frontières occidentales.

« Par conséquent, il y a plus qu’assez de motifs », a souligné Loukachenko.

Le dirigeant biélorusse a déclaré qu’il ne voyait aucun obstacle à l’organisation de la venue d’observateurs internationaux pour surveiller les exercices stratégiques de Zapad-2021. « Laissez-les les observer », a déclaré le dirigeant biélorusse.

Exercices stratégiques Zapad-2021 Russie-Biélorussie

Les exercices stratégiques Zapad-2021 se dérouleront du 10 au 16 septembre sur des terrains d’essai en Russie et en Biélorussie. Sur le sol russe, environ 400 militaires biélorusses et plus de 30 véhicules de combat participeront aux manœuvres. L’exercice stratégique sur le territoire de la Biélorussie engagera environ 12 800 soldats, dont environ 2 500 militaires russes et jusqu’à 50 militaires kazakhs des forces de réaction opérationnelles collectives de l’OTSC (Organisation du traité de sécurité collective).

Selon les données du ministère de la Défense biélorusse, les manœuvres stratégiques de Zapad-2021 impliqueront jusqu’à 350 éléments de matériel militaire, dont environ 140 chars, environ 110 systèmes d’artillerie et lance-roquettes multiples et plus de 30 avions et hélicoptères.

Le 230e terrain d’entraînement interarmes Obuz-Lesnovsky, le 174e polygone d’entraînement de l’armée de l’air et de la défense aérienne Domanovsky, le 210e polygone d’aviation Ruzhansky et le terrain d’entraînement Brestsky seront utilisés pour pratiquer des missions sur le territoire de la Biélorussie.

Après l’achèvement des exercices, le personnel des deux pays retournera à ses stations permanentes avec des armements, du matériel militaire et spécial d’ici le 30 septembre.

Lire la suite sur:

https://tass.com/defense/1332615

GuerresMondiales.com
La rédaction de GuerresMondiales.com n’apporte aucun jugement personnel dans les infos qui vous sont livrées. Nos publications n’affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias mainstream de DIFFÉRENTS pays. Dans un conflits nous publions toutes les versions des attaques, par exemple (France>Turquie & Turquie>France) Comme dans chaque conflits c’est bien connu que des informations peuvent heurter la sensibilité de certaine personnes , être contradictoire, être propagande… Nous vous livrons l’information brute sans aucun jugement personnel avec leurs source. Toutes nos publications sont sans but lucratif gérer par 100% par des bénévoles Nous vous laissons le libre pensée. et c’est essentiel même IMPORTANT de faire votre propre avis sur l’information.

ARTICLES CONNEXES