La Biélorussie a refusé d’envoyer un ambassadeur aux États-Unis en raison des sanctions

Posted On 04 Sep 2021
Comment: Off

Dans les conditions actuelles des sanctions américaines, la Biélorussie ne voit aucune raison d’envoyer son ambassadeur aux États-Unis . Cela a été annoncé le 2 septembre par le chef du ministère biélorusse des Affaires étrangères Vladimir Makei.

Dans le même temps, selon lui, la Biélorussie a déjà sélectionné un candidat approprié pour l’ambassadeur aux États-Unis.

« Mais dans les conditions actuelles, naturellement, il ne sert à rien d’envoyer notre ambassadeur aux Etats-Unis dans le cadre des mesures de sanctions prises par ce pays vis-à-vis de la Biélorussie », cite BelTA .

Le 31 août, l’ambassade américaine a réduit le nombre d’employés de la mission diplomatique à Minsk à la demande de la partie biélorusse. Dans le même temps, la mission diplomatique a noté que les diplomates américains « poursuivront leur travail vital ».

Plus tôt, le 11 août, le ministère biélorusse des Affaires étrangères avait suggéré aux États-Unis de réduire le nombre de leur ambassade à Minsk à cinq personnes d’ici le 1er septembre . L’attaché de presse du ministère biélorusse des Affaires étrangères Anatoly Glaz a précisé que la réponse de la Biélorussie aux « mesures hostiles et même aux actions agressives » des États-Unis a été communiquée de manière substantielle à la partie américaine lors d’une réunion avec le chargé d’affaires des États-Unis Ruben Harutyunyan. .

Les prochaines sanctions contre la Biélorussie ont été imposées le 9 août par le Royaume-Uni , les États-Unis et le Canada. Les restrictions ont affecté l’industrie et le commerce de l’aviation, en particulier le potassium et les produits pétroliers biélorusses. Les sanctions impliquent également le blocage des avoirs des responsables biélorusses, dont le président Alexandre Loukachenko.

La Biélorussie a promis de répondre à ces actions de l’Occident. Le ministère biélorusse des Affaires étrangères a souligné que le pays a toujours prôné un dialogue avec l’Occident, qui ne devrait pas être basé sur la pression, mais sur la base des principes et normes universellement reconnus du droit international.

En juin, l’UE a adopté des sanctions économiques sectorielles contre la Biélorussie dans le cadre de l’incident avec l’avion de la compagnie irlandaise Ryanair. Le 23 mai, le paquebot a effectué un atterrissage d’urgence dans la capitale biélorusse en raison d’un message sur l’exploitation minière, qui n’a pas été confirmé par la suite. À bord du paquebot se trouvait l’ancien rédacteur en chef de la chaîne NEXTA Telegram reconnu en Biélorussie comme extrémiste, Roman Protasevich. Après l’atterrissage de l’avion, le blogueur et sa compagne, une femme russe Sophia Sapega, ont été arrêtés. L’incident a suscité l’indignation en Occident.

Lire la suite sur:

https://iz.ru/1216370/2021-09-02/belorussiia-otkazalas-napravliat-posla-v-ssha-iz-za-sanktcii

GuerresMondiales.com
La rédaction de GuerresMondiales.com n’apporte aucun jugement personnel dans les infos qui vous sont livrées. Nos publications n’affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias mainstream de DIFFÉRENTS pays. Dans un conflits nous publions toutes les versions des attaques, par exemple (France>Turquie & Turquie>France) Comme dans chaque conflits c’est bien connu que des informations peuvent heurter la sensibilité de certaine personnes , être contradictoire, être propagande… Nous vous livrons l’information brute sans aucun jugement personnel avec leurs source. Toutes nos publications sont sans but lucratif gérer par 100% par des bénévoles Nous vous laissons le libre pensée. et c’est essentiel même IMPORTANT de faire votre propre avis sur l’information.

ARTICLES CONNEXES