Un satellite breton pour surveiller les bateaux

Posted On 19 Août 2021
Comment: Off

Lancement rĂ©ussi. Dans la nuit du lundi 16 au mardi 17 aoĂ»t, une fusĂ©e Vega d’Arianespace a dĂ©collĂ© de Kourou, en Guyane française, avec Ă  son bord cinq petits satellites. Aux clients habituĂ©s de la base spatiale guyanaise que sont Airbus et l’Agence spatiale europĂ©enne s’est jointe pour la premiĂšre fois la start-up bretonne Unseenlabs. Cette jeune sociĂ©tĂ© installĂ©e Ă  Rennes envoie dans l’espace un nanosatellite, pas plus gros qu’une boĂźte Ă  chaussure et pesant dix kilos, pour surveiller le trafic maritime.

BRO-4, le nanosatellite breton pour surveiller la mer

Un Breton figurait parmi les quatre satellites passagers : le BRO-4 qui signifie Breizh Reconnaissance Orbiter. Ce nanosatellite – qui fait la taille d’une boĂźte de chausse – a Ă©tĂ© dĂ©veloppĂ© par l’entreprise, basĂ©e Ă  Rennes, Unseenlabs. Il fait partie de la constellation de satellites BRO destinĂ©s Ă  la surveillance du trafic maritime mondial. L’objectif est de s’appuyer sur la signature Ă©lectromagnĂ©tique des navires pour les gĂ©olocaliser et vĂ©rifier, par exemple, s’ils respectent les zones de pĂȘches. Le BRO-4 est le quatriĂšme de la bande qui devrait compter 20 Ă  25 nanosatellites Ă  horizon 2025.

Lire la suite sur:

https://www.letelegramme.fr/france/a-quoi-servent-ces-satellites-dont-un-breton-envoyes-dans-l-espace-par-la-fusee-vega-17-08-2021-12808847.php

GuerresMondiales.com
La rĂ©daction de GuerresMondiales.com n’apporte aucun jugement personnel dans les infos qui vous sont livrĂ©es. Nos publications n’affirme que des faits qui ont Ă©tĂ© notoirement diffusĂ©s sur des mĂ©dias mainstream de DIFFÉRENTS pays. Dans un conflits nous publions toutes les versions des attaques, par exemple (France>Turquie & Turquie>France) Comme dans chaque conflits c’est bien connu que des informations peuvent heurter la sensibilitĂ© de certaine personnes , ĂȘtre contradictoire, ĂȘtre propagande
 Nous vous livrons l’information brute sans aucun jugement personnel avec leurs source. Toutes nos publications sont sans but lucratif gĂ©rer par 100% par des bĂ©nĂ©voles Nous vous laissons le libre pensĂ©e. et c’est essentiel mĂȘme IMPORTANT de faire votre propre avis sur l’information.

ARTICLES CONNEXES