Radar multi-fonctions multi-éléments européen (EMPAR)

Posted On 26 Juil 2021
Comment: Off

Faits rapides

Rôle et mobilitéDétection et suivi des menaces ; Navire-Mobile
La fréquenceBande C
Varier150 km
Systèmes d’interception de défense aérienneSystème anti-missile principal (PAAMS) et système anti-missile sol-air (SAAM/IT)
CiblesAvions supersoniques, missiles anti-navires supersoniques et missiles de croisière
Statut/ExportationsOpérationnel; Italie, France, Algérie
ProducteurSelex ES

Aperçu

Le radar européen multi-fonctions Phased Array (EMPAR) est un système rotatif passif à balayage électronique (PESA) qui fonctionne dans la bande C. Le radar fournit des informations concernant l’altitude, le relèvement et la distance des objets aéroportés dans un rayon de 150 km. [i] Avec 60 rotations par minute, le radar offre une vue continue à 360 degrés. [ii] Il permet de suivre simultanément jusqu’à 300 cibles différentes et, en coopération avec le système principal de missiles anti-aériens (PAAMS) ou le système anti-missile sol-air, peut engager jusqu’à 12 cibles à la fois. [iii] EMPAR peut également être intégré au système principal de missiles antiaériens (PAAMS), fournissant des conseils aux missiles Aster 15 et Aster 30 qui sont utilisés pour la défense aérienne à moyenne et longue portée.[iv]

Implications stratégiques

L’EMPAR est stratégiquement souhaitable en raison de sa capacité à combiner diverses fonctions de surveillance et de suivi en une seule unité. L’EMPAR peut effectuer des recherches aériennes en trois dimensions, ainsi que des missions de suivi de missiles et de guidage d’intercepteurs. De plus, sa capacité à s’engager dans une surveillance rapide à 360 degrés le rend très précieux pour le suivi des menaces aéroportées entrantes rapides.


Chronologie

Octobre 2004 : AMS annonce que le radar EMPAR a franchi une étape importante en étant intégré à un navire expérimental de la marine italienne appelé Carabiniere [v]

1995 : Le carabinier entre en service pour les essais EMPAR

Décembre 1993 : essais prolongés terminés, préparation des essais sur la frégate RIM Carabiniere [vi]

Août 1993 : EMPAR réussit les premiers tests sur le terrain [vii]

Juillet 1986 : constitution d’un consortium de l’OTAN pour le développement d’EMPAR [viii]

Les références

[i] https://www.revolvy.com/main/index.php?s=EMPAR

[ii] http://www.deagel.com/news/EMPAR-Multifunction-Radar-Development-Progresses-Well_n000000253.aspx

[iii] http://www.eurosam.com/products/eurosams-building-block/empar/

[iv] http://www.deagel.com/news/EMPAR-Multifunction-Radar-Development-Progresses-Well_n000000253.aspx

[v] Idem.

[vi] https://www.forecastinternational.com/archive/disp_old_pdf.cfm?ARC_ID=1728

[vii] Idem.

[viii] Idem.