Ce site agis comme un relais d’articles de presse nationaux & internationaux de plusieurs pays

La France et l’Allemagne abandonnent leur projet de sommet russe après le tollé de l’UE

La France et l’Allemagne abandonnent leur projet de sommet russe après le tollé de l’UE

Les dirigeants de l’Union européenne n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur une proposition de la France et de l’Allemagne de tenir bientôt un sommet avec le président russe Vladimir Poutine après que la Pologne et les pays baltes ont déclaré que cela enverrait un mauvais message alors que les relations Est-Ouest se détériorent.

Après que le président américain Joe Biden a rencontré le président russe Vladimir Poutine à Genève le 16 juin, le président français Emmanuel Macron a déclaré que le premier sommet de l’UE avec Poutine depuis janvier 2014 serait « un dialogue pour défendre nos intérêts ». Il a insisté sur le fait que l’UE ne pouvait pas seulement être réactive dans sa diplomatie avec la Russie.

Mais après des discussions de fin de soirée lors de leur réunion à Bruxelles, les 27 dirigeants de l’UE ne sont pas parvenus à un accord, a déclaré vendredi la chancelière allemande Angela Merkel.

“C’était une discussion très complète, et pas facile”, a-t-elle déclaré aux journalistes. “Il n’y a pas eu d’accord aujourd’hui sur une réunion immédiate des dirigeants”, a-t-elle déclaré.

Les sommets de l’UE avec la Russie ont pris fin après que Moscou a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014 et que l’Occident a imposé des sanctions.

Alors que le chancelier autrichien Sebastian Kurz s’est dit favorable à la proposition franco-allemande, de nombreux autres dirigeants s’y sont opposés.

“C’était une position commune de nombreux dirigeants” de ne pas changer la position sur la Russie, a déclaré le président lituanien Gitanas Nauseda après la rupture de la réunion. Il a dit plus tôt que l’idée était comme “essayer d’engager l’ours pour garder un pot de miel en sécurité”.

Le Premier ministre letton Krisjanis Karins a déclaré que l’UE risquait de récompenser la Russie avec un sommet même si la diplomatie n’a pas réussi à mettre fin au conflit dans l’est de l’Ukraine avec les séparatistes soutenus par la Russie.

Au lieu de cela, les dirigeants de l’UE sont revenus à une position familière d’avertissement de nouvelles sanctions contre Moscou si elle poursuivait ce que l’UE dit être une politique russe de désinformation, de cyberattaques et d’interférences secrètes pour tenter de diviser le bloc.

La Russie nie tout acte répréhensible.

Lire la suite sur:
https://www.theglobeandmail.com/world/article-france-germany-drop-plans-for-russia-summit-after-eu-outcry-2/

GuerresMondiales.com
RELAY D'ARTICLE DE PRESSE: Pour voir le ou les auteurs original du Textes, Photographies, Images, utilisé dans cette articles nous vous invitons a suivre le lien original de l'article ci dessus ↑ Pres de 'Lire la suite' En savoir plus sur: guerresmondiales.com/source

ARTICLES CONNEXES