Ce site agis comme un relais d’articles de presse nationaux & internationaux de plusieurs pays

La Grèce furieuse contre Berlin après la vente de sous-marins à la Turquie

La Grèce furieuse contre Berlin après la vente de sous-marins à la Turquie

Le gouvernement grec a critiqué mercredi 16 juin la décision de l’Allemagne de maintenir la vente de sous-marins à Ankara. Athènes a peur de voir la marine turque se renforcer dans la région.

Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, a dit mercredi 16 juin 2021 toute sa déception quant à la récente vente de sous-marins par l’Allemagne à la Turquie, rapporte le site spécialisé Euractiv .

Berlin refuse de suspendre la vente de six sous-marins de type 214 dont les contrats ont été signés il y a plusieurs années. Cette décision risque de modifier l’équilibre des rapports de force en mer Égée en faveur d’Ankara selon Athènes. Ces sous-marins d’attaque conventionnels sont aussi utilisés par la marine grecque.

Athènes voudrait empêcher les ventes d’armes à la Turquie

Le gouvernement grec aimerait que ses partenaires européens au sein de l’Union européenne (UE) respectent un embargo sur les armes avec la Turquie, compte tenu de l’escalade des tensions entre les pays voisins en Méditerranée orientale ces derniers mois.

L’Allemagne, l’Espagne et l’Italie s’y sont récemment opposées, bloquant la demande grecque au Conseil de l’UE. Un projet de loi en Allemagne interdisant l’exportation de sous-marins vers la Turquie a aussi été rejeté devant le Bundestag.

Lors du prochain sommet européen des 24 et 25 juin, les dirigeants de l’UE doivent adopter une nouvelle stratégie vis-à-vis de la Turquie. Selon le projet de conclusions, obtenu par Euractiv, l’UE se félicite de la poursuite de la désescalade en Méditerranée orientale.

Désescalade des tensions en Méditerranée orientale

Paris a dû soutenir en juin 2020 la Grèce face aux ambitions gazières d’Ankara, notamment lorsqu’un incident a opposé des navires turc et français. En octobre, Erdogan avait mis en cause la santé mentale ​d’Emmanuel Macron, l’accusant de mener une campagne de haine ​contre l’islam, parce qu’il avait défendu le droit de caricaturer le prophète Mahomet et pour son discours contre le séparatisme islamiste en France.

Lire la suite sur:

https://www.ouest-france.fr/europe/grece/la-grece-furieuse-contre-berlin-apres-la-vente-de-sous-marins-a-la-turquie-2c683ab0-cf5f-11eb-ae01-ad91b71840e2

GuerresMondiales.com
RELAY D'ARTICLE DE PRESSE: Pour voir le ou les auteurs original du Textes, Photographies, Images, utilisé dans cette articles nous vous invitons a suivre le lien original de l'article ci dessus ↑ Pres de 'Lire la suite' En savoir plus sur: guerresmondiales.com/source

ARTICLES CONNEXES