Le ministère des Affaires étrangères a commenté la restriction de l’embauche de Russes par l’ambassade américaine

Posted On 14 Mai 2021
Comment: Off

L’ambassade des États-Unis doit se conformer à l’exigence d’interdire l’embauche de Russes avant le 1er août. Cela a été annoncé le vendredi 14 mai par la représentante officielle du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova.

Compte tenu du fait que cette mesure prendra du temps, le ministère russe des Affaires étrangères s’attend à ce que l’ambassade et les bureaux consulaires des États-Unis dans notre pays mettent la composition de leur personnel en conformité avec les exigences spécifiées au plus tard le 1er août de cette année, »A-t-elle déclaré aux journalistes.

Zakharova a souligné que la décision d’interdire l’embauche de citoyens de Russie et de pays tiers par les ambassades et les bureaux consulaires d’États hostiles a été prise en réponse aux actions hostiles des États-Unis. Elle a rappelé que cette mesure, qui est mentionnée dans la déclaration du ministère russe des Affaires étrangères du 16 avril, a été approuvée par le décret du dirigeant russe Vladimir Poutine le 23 avril.

«La partie américaine reçoit régulièrement les explications nécessaires, ne laissant place à aucun malentendu. Cette question a été complètement et irrévocablement close », a souligné le représentant officiel du ministère russe des Affaires étrangères.

Plus tôt dans la journée, le gouvernement russe a approuvé la liste des pays hostiles . Selon le texte du document, seuls deux pays figuraient dans la liste ci-dessus – la République tchèque et les États-Unis.

La décision a été prise dans le cadre de l’aggravation «diplomatique» entre la Russie et les pays occidentaux, qui a débuté le 15 avril. Ensuite, le leader américain Joe Biden a introduit les prochaines sanctions anti-russes . En outre, les États-Unis ont expulsé 10 diplomates russes. Moscou a répondu à cela dans une image miroir. Le 16 avril, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré que la Fédération de Russie lançait une procédure visant à mettre fin à la pratique consistant à recruter des Russes et des ressortissants de pays tiers par les missions diplomatiques américaines dans le pays.

Un jour plus tard, le Premier ministre de la République Andrei Babis a déclaré que les autorités du pays soupçonnaient les services spéciaux russes d’être impliqués dans l’explosion d’un dépôt de munitions à Vrbetica en 2014. Le même jour, la République tchèque a annoncé sa décision d’ expulser 18 diplomates russes.

Lire la suite sur:
https://iz.ru/1164270/2021-05-14/v-mide-prokommentirovali-ogranichenie-naima-rossiian-posolstvom-ssha

ARTICLES CONNEXES