Le département d’État a annoncé que les États-Unis étaient prêts à lever une partie des sanctions contre l’Iran

Posted On 06 Avr 2021
Comment: Off

Les États-Unis se sont déclarés prêts à lever certaines des sanctions unilatérales contre l’Iran. Cela a été annoncé mardi 6 avril par le chef du service de presse du département d’État américain, Ned Price.

Il a commenté les réunions qui ont débuté à Vienne sur la situation autour du Plan d’action global conjoint (JCPOA), destiné à résoudre le problème nucléaire iranien.

«Nous comprenons que nous devrons nous assurer que les sanctions sont atténuées. En ce qui concerne les sanctions qui vont à l’encontre du JCPOA », a déclaré Price.

Dans le même temps, le représentant du ministère des Affaires étrangères a appelé l’Iran à abandonner les revendications «maximalistes» contre les États-Unis. Il a noté que le principal objectif des discussions est d’établir un nouveau plan d’action pour la mise en œuvre des dispositions du JCPOA.

Le 2 avril, on a appris que tant que toutes les sanctions n’étaient pas levées, la délégation iranienne n’avait pas l’intention de mener des négociations directes ou indirectes avec des représentants américains lors de la réunion de la commission du JCPOA à Vienne. Il a été rapporté que Téhéran n’accepte pas les propositions de levée progressive des sanctions de Washington.

Plus tôt dans la journée, le département d’État américain a confirmé la participation d’une délégation américaine à une réunion sur l’accord iranien à Vienne. Selon le communiqué du chef du service de presse du département, Washington ne s’attend pas à une « percée immédiate », car il y a des « discussions difficiles » à venir, mais indique qu’il s’agit d’une étape raisonnable.

Lire la suite sur:

https://iz.ru/1147601/2021-04-06/gosdep-zaiavil-o-gotovnosti-ssha-otmenit-chast-sanktcii-protiv-irana

Related Posts