La Finlande accuse un groupe chinois d’une cyberattaque contre son Parlement

Posted On 21 Mar 2021
Comment: Off

les services de renseignement finlandais ont dĂ©signĂ© ce vendredi un groupe de pirates informatiques associĂ© au gouvernement chinois comme responsable d’une cyberattaque contre le Parlement national Ă  l’automne dernier.

Selon le service de renseignement Supo, l’attaque a Ă©tĂ© commise par un groupe dĂ©signĂ© sous le sigle «APT31» par l’entreprise de cybersĂ©curitĂ© amĂ©ricaine FireEye, qui fait rĂ©fĂ©rence en la matiĂšre. Le Parlement finlandais avait annoncĂ© en dĂ©cembre avoir Ă©tĂ© la cible d’une attaque Ă  une date restĂ©e confidentielle «durant l’automne», qualifiĂ©e de «menace grave contre notre dĂ©mocratie et la sociĂ©tĂ© finlandaise».

Selon Supo, cette «opĂ©ration de cyberespionnage» Ă©tait «menĂ©e par un Etat» et selon ses informations, «le groupe APT31 est responsable de l’attaque». Selon FireEye, APT31 se concentre sur «l’obtention d’information qui peut fournir des avantages politiques, Ă©conomiques et militaires au gouvernement chinois et Ă  des entreprises d’État». «Nous sommes plutĂŽt sĂ»rs de notre conclusion, mais malheureusement nous ne pouvons pas faire de commentaire sur la mĂ©thodologie», a dĂ©clarĂ© par courriel Ă  l’AFP une porte-parole de Supo vendredi.

Le service finlandais n’a pas voulu faire de commentaire prĂ©cis sur les informations visĂ©es par l’attaque, en soulignant que l’enquĂȘte est encore en cours. «Nous pouvons dire que l’opĂ©ration visait le coeur mĂȘme du processus de dĂ©cision finlandais et est considĂ©rĂ©e comme une affaire trĂšs grave», a toutefois soulignĂ© la porte-parole.

Lire la suite sur :

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/la-finlande-accuse-un-groupe-chinois-d-une-cyberattaque-contre-son-parlement-20210319

ARTICLES CONNEXES