« C’est celui qui le dit qui l’est » : Poutine répond à Biden, qui l’a qualifié de « tueur »

Posted On 19 Mar 2021
Comment: Off

Le président russe a répondu aux critiques de son homologue américain. Joe Biden l’avait qualifié de « tueur ».

Le président russe Vladimir Poutine s’est moqué, jeudi 18 mars, de son homologue américain Joe Biden, qui l’avait qualifié de « tueur », avant de réaffirmer que la Russie défendra ses intérêts face aux Etats-Unis. Cette passe d’armes verbale semble précipiter la relation américano-russe dans une nouvelle spirale de tensions alors que, malgré leurs multiples désaccords, les deux puissances disaient, depuis le changement d’administration américaine, vouloir coopérer sur des dossiers d’intérêts communs.

« C’est celui qui le dit qui l’est ! », a lâché Vladimir Poutine selon des propos retransmis à la télévision russe : « Ce n’est pas juste une expression enfantine (…), nous voyons toujours en l’autre nos propres caractéristiques ». La veille, Joe Biden avait répondu par l’affirmative à un journaliste lui demandant si le maître du Kremlin était « un tueur ». Des propos qu’il ne regrette pas, a indiqué jeudi sa porte-parole Jen Psaki. « Nous défendrons nos propres intérêts et nous travaillerons avec (les Américains) aux conditions qui nous seront avantageuses », a insisté Vladimir Poutine.

Un échange télévisé proposé

Dans la soirée, il est revenu sur ces échanges pour proposer à son homologue « une discussion en direct » diffusée en ligne ou à la télévision vendredi ou lundi. « Cela serait intéressant pour le peuple russe, le peuple américain et pour beaucoup d’autres pays », a-t-il déclaré à la télévision. La Maison Blanche n’a pas répondu dans l’immédiat, Jen Psaki indiquant seulement que Joe Biden voyage vendredi et est « très occupé ».

Au-delà de ces piques, Moscou a fait savoir que les remarques de M. Biden étaient inacceptables à ses yeux. Fait inédit depuis 1998, l’ambassadeur russe aux Etats-Unis a été rappelé pour des consultations sur les relations russo-américaines, plongées dans « l’impasse ». Seul signe jusqu’ici de désescalade, le département d’Etat américain a assuré à l’AFP qu’il ne prévoyait pas de rappeler son propre représentant à Moscou.

Lire la suite sur:

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/joe-biden/c-est-celui-qui-le-dit-qui-l-est-poutine-repond-a-biden-qui-l-a-qualifie-de-tueur_4338457.html

ARTICLES CONNEXES