Une filière française pour fabriquer les bouées de détection de sous-marins

Posted On 18 Mar 2021
Comment: Off
Tag:

La fabrication de bouées acoustiques va être relancée à Brest par Thales alors que les opérations sous-marines tendent à s’accentuer.

Comment pister les sous-marins indésirables ? Avec des bouées acoustiques. La marine française en consomme entre 4 500 et 7 000 par an. Et ce chiffre ne va pas diminuer ​avec une présence accrue depuis quelques années de sous-marins russes, notamment dans l’Atlantique Nord.

Ces bouées sont donc essentielles pour détecter la présence de sous-marins trop curieux, les pister ou encore les identifier. Et s’assurer qu’ils ne s’approchent pas trop près des côtes ou ne « filent » pas les sous-marins nucléaires ou le porte-avions français. Or, il n’existe plus de filière française de production de ces bouées. D’où l’ambition de relancer une filière souveraine.

Il s’agit bien de la relance d’une filière de conception de bouées acoustiques car la SonoFlash sera la première bouée, développée et produite par Thales depuis les années 1990.  C’est un modèle spécifique et innovant de bouée (sonobuoys) ​ ​, précise l’équipementier.

Lire la suite sur:

https://www.ouest-france.fr/politique/defense/une-filiere-francaise-pour-fabriquer-les-bouees-de-detection-de-sous-marins-7190012

Related Posts