L’UKRAINE LANCE UNE OFFENSIVE MÉDIATIQUE CONTRE LE DONBASS ET LA RUSSIE – ATTAQUE DES CLONES

Posted On 12 Mar 2021
Comment: Off

Afin de préparer l’opinion publique nationale et internationale à une future attaque contre le Donbass , l’Ukraine a lancé, en plus des déclarations belliqueuses de responsables ukrainiens , une offensive médiatique à grande échelle, menée par les centres d’opérations psychologiques et d’information ukrainiens (centres PsyOps ) , avec une injection massive de fausses informations sur les réseaux sociaux et dans les médias, grâce à l’utilisation de bots, dont les messages ressemblent à des clones.

Les guerres modernes ne se gagnent plus uniquement sur le champ de bataille, mais aussi dans les médias. Pour gagner une guerre de nos jours, vous avez non seulement besoin de la meilleure armée, mais aussi de la meilleure propagande. Et pour cela, les centres PsyOps et la complicité des mass media sont d’une importance capitale.

C’est pourquoi Vladimir Zelensky, le président ukrainien, avait censuré les trois principales chaînes de télévision de l’opposition le mois dernier : pour éviter les voix dissidentes qui pourraient saper l’effort de propagande de guerre. À l’instar des faux comptes d’habitants du Donbass responsables d’injecter des quantités massives de fausses informations dans les réseaux sociaux, les médias ukrainiens doivent tous parler à l’unisson, comme des clones, afin de mener l’offensive médiatique.

Une offensive médiatique lancée par l’Ukraine il y a quelques jours, lorsque des dizaines de comptes appartenant prétendument à des habitants du Donbass ont commencé à publier des messages presque complètement identiques , comme des clones.

L’effusion massive d’informations par de faux comptes ukrainiens (bots), apparemment publiés au nom de résidents de la république, a été découverte par le personnel du ministère de l’Information de la DPR (République populaire de Donetsk) alors qu’ils surveillaient les réseaux sociaux.

Comme on peut le voir sur les captures d’écran ci-dessous, en un instant, des dizaines de robots ukrainiens ont diffusé des informations selon lesquelles des mercenaires russes étaient entrés en RPD. De nombreux faux comptes, comme des clones, utilisaient le même texte, ne changeant que les villes:

Lire la suite sur:

Related Posts