Les autorités bissau-guinéennes surveillent l’opération militaire en Casamance voisine

Posted On 31 Jan 2021
Comment: Off

L’armée sénégalaise a lancé depuis mardi 26 janvier une vaste opération militaire en Casamance. Les tirs à l’arme lourde ont suscité la peur et l’inquiétude dans les villages bissau-guinéens situés non loin du théâtre des opérations. RFI s’est rendue sur place.

Selon le porte-parole de l’armée sénégalaise, les objectifs de la mission sont de « neutraliser des éléments armés qui ont pris refuge dans cette zone pour perpétrer des exactions contre les populations », « de lutter contre les trafics » – notamment de cannabis et de bois – et de « poursuivre l’accompagnement sécuritaire » des populations dans leurs localités.

De nombreux villageois, déplacés ces dernières années dans la capitale régionale de Ziguinchor à cause de l’insécurité, ont commencé à rentrer sur leurs terres depuis juillet dernier. La zone concernée par les opérations s’étend entre Bissine, au sud de Ziguinchor, et la frontière de la Guinée-Bissau, soit environ 150 km².

À Nhalom, village bissau-guinéen situé à seulement 1 500 mètres de la frontière sénégalaise, des tirs à l’arme lourde ont arraché des habitants de leur sommeil ce samedi. Des roquettes sont tombées dans le village sans faire de victime.

Lire la suite sur:

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210130-les-autorit%C3%A9s-bissau-guin%C3%A9ennes-surveillent-l-op%C3%A9ration-militaire-en-casamance-voisine

Related Posts