La France a appelé à des sanctions « efficaces » contre la Russie

Les sanctions contre la Russie dans le cadre du cas du blogueur Alexei Navalny doivent être rendues « vraiment efficaces ». Cela a été annoncé dimanche 24 janvier par le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian sur les ondes de la radio France Inter.

Selon lui, le 25 janvier aura lieu une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l’UE, au cours de laquelle les participants discuteront également de l’affaire Navalny.

Le chef du ministère français des Affaires étrangères a déclaré la nécessité de «faire la lumière» sur les circonstances de l’affaire.

En outre, il a critiqué les actions des forces de l’ordre lors des manifestations illégales en Russie, qui ont eu lieu la veille.

Le fait que les ministres des Affaires étrangères de l’UE discuteront des actions possibles en rapport avec l’affaire Navalny lors d’une réunion le 25 janvier, a été annoncé la semaine dernière par le porte-parole du service de politique étrangère de la communauté, Peter Stano.

À son tour, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a noté le 18 janvier que toutes les déclarations des dirigeants étrangers sur la question de Navalny étaient dites « en copie conforme ». Selon le chef du département russe, le but des déclarations des politiciens occidentaux est de détourner l’attention de la crise du modèle de développement libéral.

La veille, des actions non coordonnées ont eu lieu dans différentes villes de Russie. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées à Moscou et à Saint-Pétersbourg. On sait qu’il y a des enfants parmi les détenus. Les autorités ont rappelé à plusieurs reprises que l’implication de mineurs dans des émeutes est punie par la loi.

Selon la direction principale du ministère russe des Affaires intérieures de Moscou, environ 4 000 personnes étaient présentes à l’événement non autorisé sur la place Pouchkine dans la capitale , y compris des enfants.

Lire la suite sur:

https://iz.ru/1115709/2021-01-24/vo-frantcii-prizvali-vvesti-deistvennye-sanktcii-protiv-rossii

Related Posts