La deuxième vague de coronavirus fait irruption en Afrique

Posted On 17 Jan 2021
Comment: Off

Légèrement touché la première fois, le taux de mortalité du continent dépasse désormais la moyenne mondiale

Une deuxième vague croissante de coronavirus menace de submerger les systèmes de santé fragiles à travers l’Afrique après des mois d’impact relativement modéré sur le continent, ont averti des responsables. Les autorités du Nigeria, du Sénégal, du Soudan, d’Afrique du Sud et de la République démocratique du Congo, ainsi que des organisations internationales, affirment que la capacité des hôpitaux et les approvisionnements en oxygène s’épuisent alors que le taux de mortalité à l’échelle du continent ce mois-ci a dépassé la moyenne mondiale pour la première fois. «C’est très grave», a déclaré aux journalistes le Dr John Nkengasong, chef des Centres africains de lutte contre les maladies de l’UA, la semaine dernière. Il a appelé les dirigeants africains à subventionner les masques parce que «pour l’instant [ils] sont les meilleurs vaccins que nous ayons».  Le Dr Chikwe Ihekweazu, chef du Centre nigérian de contrôle des maladies, a averti que les médecins seraient bientôt confrontés à des «décisions difficiles» quant à savoir qui traiter. «Le plus grand indicateur qui nous mettra sous pression est le nombre de décès», a-t-il déclaré la semaine dernière. «Nous devons continuer à travailler pour sauver autant de personnes que possible étant donné les limites qui sont évidentes dans les systèmes de santé [africains].» Au cours des dernières semaines, les taux de cas quotidiens à travers le continent ont grimpé à environ le double du sommet précédent en juillet et août et devraient augmenter encore à mesure que l’impact des voyages pendant la période des vacances de décembre se précisait, a déclaré le Dr Nkengasong.

Lire la suite sur:

https://www.ft.com/content/3d000093-87a3-48f3-8bb5-4ad9a8316aa1