(récapitulatif infos)Un opposant biélorusse interpellé à l’aéroport de Minsk après un atterrissage d’urgence

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/87009-opposant-bielorusse-interpelle-aeroport-minsk-apres-atterrisage-urgence

Lundi 24 mai
16h57 CET
Londres a convoqué l’ambassadeur de Biélorussie, a annoncé Dominic Raab, le ministre britannique des Affaires étrangères. Un responsable de la diplomatie britannique «fait part de notre condamnation au moment où nous parlons», a déclaré Dominic Raab au Parlement, dénonçant «une attaque contre le droit international» et répétant que le Royaume-Uni préparait de nouvelles sanctions contre le gouvernement d’Alexandre Loukachenko.

16h37 CET
Le Royaume-Uni a demandé à ses compagnies de contourner l’espace aérien biélorusse et a suspendu l’autorisation de la compagnie nationale Belavia, a annoncé le ministre britannique des Transports. Le ministre Grant Shapps a annoncé avoir «donné pour instruction» à l’autorité de l’aviation civile de «demander aux compagnies aériennes d’éviter l’espace aérien biélorusse pour la sécurité des passagers». «J’ai aussi suspendu l’autorisation d’opérer de Belavia [compagnie biélorusse]», a-t-il ajouté sur Twitter.

16h27 CET
La Biélorussie affirme avoir reçu une menace signée du Hamas contre le vol Ryanair. Le ministère biélorusse des Transports a déclaré que les auteurs du message avaient menacé de faire exploser une bombe au-dessus de Vilnius si l’UE ne cessait pas de soutenir Israël. «Nous, soldats du Hamas, réclamons qu’Israël cesse le feu sur le secteur de Gaza. Nous réclamons que l’Union européenne cesse son soutien à Israël […] si nos revendications ne sont pas satisfaites une bombe explosera [à bord de l’avion de Ryanair] au-dessus de Vilnius», a déclaré le directeur du transport aérien au ministère bélarusse des Transports, Artem Sikorski, affirmant lire une traduction en russe du message reçu en anglais.

16h22 CET
L’ambassadeur de Biélorussie à Berlin a été convoqué ce 24 mai au ministère allemand des Affaires étrangères. «Les explications fournies jusqu’à présent par le gouvernement de Biélorussie concernant l’atterrissage forcé d’un avion Ryanair à Minsk sont aberrantes et ne sont pas crédibles. Nous avons besoin de clarté sur ce qui s’est réellement passé à bord et sur le terrain hier. Et nous avons besoin de clarté sur le bien-être de Roman Protassevitch et de sa partenaire, qui doivent être libérés immédiatement», a indiqué dans un communiqué le ministère, ajoutant que la convocation était fixée au 24 mai au soir.

16h15 CET
L’ambassade de Biélorussie à Paris a démenti la convocation de son ambassadeur au ministère français des Affaires étrangères. «Non, il n’a pas été convoqué, cela ne s’est pas produit », a déclaré un employé de l’ambassade lors d’un entretien accordé à l’agence de presse Tass. Dans la soirée du 23 mai, le ministère des Affaires étrangères français avait assuré auprès de l’AFP qu’Igor Fissenko, l’ambassadeur de Biélorussie en France, avait été convoqué au Quai d’Orsay à la demande du ministre Jean-Yves Le Drian.

16h07 CET
La compagnie aérienne scandinave SAS a annoncé qu’elle allait éviter l’espace aérien biélorusse. Le transporteur a suivi les recommandations de l’autorité nationale de transport aérien Transportstyrelsen émises dans l’après-midi, exhortant les compagnies suédoises «à tenir compte de la situation incertaine et […] donc envisager d’éviter de voler dans l’espace aérien bélarusse».  «Nous allons suivre les instructions et rediriger les vols concernés», a indiqué SAS dans un courriel à l’AFP.

16h02 CET
L’équipage du vol de Ryanair a lui-même décidé d’atterrir à Minsk «sans ingérence» après avoir été informé d’une alerte à la bombe, ont affirmé les autorités biélorusses. «La décision a été prise par le commandant de l’équipage sans ingérence extérieure», a indiqué Igor Goloub, commandant de l’armée de l’air.

15h42 CET
La compagnie aérienne allemande Lufthansa a annoncé avoir retardé le départ de Minsk d’un avion à destination de Francfort après avoir reçu des autorités biélorusses une «alerte de sécurité». «Nous suivons les indications des autorités locales qui fouillent à nouveau l’avion avant le départ et refont les contrôles de sécurité sur les passagers», a expliqué un porte-parole de Lufthansa, précisant qu’il s’agit du vol LH1487.

14h54 CET
Le service diplomatique européen a annoncé dans un communiqué avoir convoqué l’ambassadeur de Biélorussie auprès de l’UE. 14h32 CET Les réactions internationales se multiplient au lendemain de l’arrestation à Minsk de Roman Protassevitch après que son avion ait été forcé d’atterrir en raison d’une «alerte à la bombe».

En savoir plus sur RT France : https://francais.rt.com/international/87009-opposant-bielorusse-interpelle-aeroport-minsk-apres-atterrisage-urgence

GuerresMondiales.com
La rédaction de GuerresMondiales.com n’apporte aucun jugement personnel dans les infos qui vous sont livrées. Nos publications n’affirme que des faits qui ont été notoirement diffusés sur des médias mainstream de DIFFÉRENTS pays. Dans un conflits nous publions toutes les versions des attaques, par exemple (France>Turquie & Turquie>France) Comme dans chaque conflits c’est bien connu que des informations peuvent heurter la sensibilité de certaine personnes , être contradictoire, être propagande… Nous vous livrons l’information brute sans aucun jugement personnel avec leurs source. Toutes nos publications sont sans but lucratif gérer par 100% par des bénévoles Nous vous laissons le libre pensée. et c’est essentiel même IMPORTANT de faire votre propre avis sur l’information.

ARTICLES CONNEXES