Cyberespionnage : un malware cible le plus gros concepteur de sous-marins nucléaires russes

Posted On 09 Mai 2021
Comment: Off

Des chercheurs en cybersécurité de Cybereason Nocturnus Team ont trouvé un puissant backdoor dans un malware déposé au cœur d’un centre de recherche russe chargé de la conception des sous-marins nucléaires du pays. Les chercheurs soupçonnent les groupes de hackers chinois liés à l’État, d’être à la manœuvre.

On ne la voit pas mais elle rugit dans les réseaux : la cyberguerre est silencieuse et l’une de ses armes les plus redoutées des États est celle du cyberespionnage. Connaître les plans secrets des États, c’est s’assurer d’une certaine supériorité en cas de conflit. Dans ce domaine, les indices pointent souvent vers des groupes de pirates affiliés au Kremlin ou à l’État chinois. Et justement, il semble bien que ce dernier ait cherché à en savoir plus sur les sous-marins nucléaires russes.

Lire la suite sur:

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/guerre-futur-cyberespionnage-malware-cible-plus-gros-concepteur-sous-marins-nucleaires-russes-87217/

ARTICLES CONNEXES