Un responsable militaire américain inquiet pour l’armée afghane après le retrait des Etats-Unis

Posted On 23 Avr 2021
Comment: Off

Le général Kenneth McKenzie, chef du Commandement central américain (CENTCOM), s’est dit jeudi préoccupé par les capacités de l’Armée nationale afghane après le retrait des forces américaines de ce pays d’Asie centrale prévu dans les mois à venir.

« Ce qui m’inquiète, c’est la capacité des militaires afghans à tenir bon sur le terrain où ils se trouvent, sans le soutien auquel ils sont habitués depuis de nombreuses années », a-t-il dit lors d’une audition devant la commission sénatoriale des forces armées, citant notamment leurs capacités aériennes.

Les Etats-Unis apporteront en tout cas des moyens militaires supplémentaires dans la région pour couvrir les forces américaines pendant ce retrait, a noté le haut gradé sans fournir de détails.

Le New York Times a rapporté mercredi que le général McKenzie avait demandé au Pentagone de déployer un porte-avions pour protéger les troupes de l’OTAN en Afghanistan lors de leur retrait.

Le président américain Joe Biden a annoncé le 14 avril dernier que toutes les forces des Etats-Unis et de l’OTAN auront quitté l’Afghanistan avant le 11 septembre prochain, souhaitant vouloir mettre fin à la plus longue guerre de l’histoire américaine.

La décision a suscité des critiques de certains analystes et parlementaires, qui disent craindre que ce retrait puisse engendrer une détérioration de la situation sécuritaire en Afghanistan avec une éventuelle reprise du terrorisme.

On compte aujourd’hui environ 3.500 soldats américains en Afghanistan, ainsi qu’environ 7.000 soldats de l’OTAN qui dépendent de la logistique et du soutien sécuritaire américains.

Lire la suite sur:

http://french.xinhuanet.com/2021-04/23/c_139900196.htm

ARTICLES CONNEXES