La France, comme l’Europe, subit les assauts de l’espionnage russe

Posted On 14 Avr 2021
Comment: Off

En automne 2020, un diplomate russe a été expulsé après avoir été pris en flagrant délit par la DGSI. L’enquête sur le lieutenant-colonel français de l’OTAN arrêté à Naples, en août 2020, se poursuit.


Certains chefs du renseignement français l’appellent « la seconde vague ». Elle fait suite à celle ayant conduit à l’expulsion, au printemps 2018, de 160 diplomates russes en poste dans le camp occidental après la tentative d’assassinat, en mars 2018, en Angleterre, par les services secrets de Moscou, de Sergueï Skripal, un ancien collègue passé à l’Ouest.


Depuis l’automne 2020, plus d’une vingtaine de diplomates russes ont été priés de quitter la Bulgarie, l’Autriche, la République tchèque, la Suède, la Norvège et l’Italie. La France fait également partie des pays dénonçant l’agressivité de l’espionnage russe.


Lire la suite sur: https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/04/13/la-france-comme-l-europe-subit-les-assauts-de-l-espionnage-russe_6076625_3224.html

Related Posts