L’Ukraine accuse la Russie de bloquer les négociations pour apaiser les tensions militaires

Posted On 12 Avr 2021
Comment: Off

Le président Volodymyr Zelensky n’a pas reçu de réponse à sa demande d’appel téléphonique avec Vladimir Poutine

Please use the sharing tools found via the share button at the top or side of articles. Copying articles to share with others is a breach of FT.comT&Cs and Copyright Policy. Email licensing@ft.com to buy additional rights. Subscribers may share up to 10 or 20 articles per month using the gift article service. More information can be found here.
https://www.ft.com/content/45c03328-7c28-4040-b443-df4e3681b0fc

Kiev a accusé Moscou de bloquer les tentatives d’entamer des pourparlers visant à apaiser les tensions militaires déclenchées par le déploiement de dizaines de milliers de soldats russes près de la frontière ukrainienne. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky n’a pas reçu de réponse à sa demande d’appel téléphonique avec le russe Vladimir Poutine, a déclaré son porte-parole, alors que les États-Unis et d’autres puissances européennes craignaient qu’une escalade des déploiements militaires puisse entraîner un conflit à part entière. Plus de 14 000 personnes ont été tuées dans l’est de l’Ukraine depuis 2014 dans des combats entre des séparatistes soutenus par la Russie et l’armée ukrainienne pour le contrôle du Donbass, une région à l’est du pays limitrophe de la Russie. Les combats ont éclaté pour la première fois après l’annexion par Moscou de la péninsule ukrainienne de Crimée. «La demande a été transmise du bureau du président de l’Ukraine au bureau de Vladimir Poutine pour avoir une conversation, une conversation téléphonique. Et nous n’avons pas encore reçu de réponse », a déclaré lundi la porte-parole de Zelensky, Iuliia Mendel. « Le bureau du président de l’Ukraine espère que cela ne signifie pas que Vladimir Poutine refuse d’avoir un dialogue avec l’Ukraine », a-t-elle déclaré, ajoutant que la demande avait été faite le 26 mars. Par ailleurs, le ministère ukrainien des Affaires étrangères a déclaré lundi que la Russie avait refusé de s’engager «dans des consultations visant à réduire les tensions sécuritaires» et avait boycotté une réunion de l’OSCE samedi où la constitution de troupes devait être discutée.

Lire la suite sur :

https://www.ft.com/content/45c03328-7c28-4040-b443-df4e3681b0fc

ARTICLES CONNEXES