DEFNET21: Exercice interarmées de Cyberdéfense. La France s’entraîne au cyber combat du 15 au 26 mars 2021

  • Organisé et conduit par le Commandement de la cyberdéfense (COMCYBER), la 8ème édition de l’exercice interarmées de cyberdéfense DEFNET 2021 se déroulera du 15 au 26 mars 2021.
  • Cet exercice permet de tester la planification, la coordination et la mise en œuvre des mesures de défense face à des menaces et des attaques cyber simulées sur les réseaux et les systèmes d’armes du ministère des Armées.
  • DEFNET se déroulera sur plusieurs sites militaires en France au sein d’établissements d’enseignement supérieur à Paris et dans le Grand Ouest et impliquera également des partenaires industriels.

DEFNET mobilise et entraîne l’ensemble de la chaîne de cyberdéfense du ministère des Armées à réagir à différents incidents de grande ampleur sur les réseaux déployés en opération et sur le territoire national, dans un contexte international fictif. Cet exercice de grande ampleur sera piloté à Rennes depuis un centre opérationnel dirigeant la cellule de crise. Des équipes chargées de l’animation de DEFNET seront déployées sur l’ensemble du territoire.

La cyberdéfense étant un enjeu stratégique de sécurité nationale, l’exercice DEFNET est spécialement conçu pour permettre aux armées, directions et services du ministère de planifier, coordonner et mettre en œuvre des mesures défensives spécifiques en phase avec la réalité de la menace. Près de 260 cybercombattants sont mobilisés sur de nombreux sites militaires en France (Brest, Istres, Paris, Rennes, Toulon…). Pour la première fois, les réservistes opérationnels de cyberdéfense sont intégrés aux équipes participantes afin de s’entraîner aux procédures militaires de gestion de crise cyber.

Le maintien d’un haut niveau d’expertise de la cyberdéfense française exige également un renforcement de la coopération entre acteurs militaires, publics et privés. C’est pourquoi l’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI) participe à l’exercice. DEFNET intègre également, à plusieurs niveaux, les huit maitres d’œuvre industriels signataires de la convention relative à la cybersécurité, pour la défense des systèmes d’armes en service. 

Pendant ces deux semaines, des étudiants de 14 écoles d’enseignement supérieur participeront à un Capture The Flag (CTF), organisé par le COMCYBER, à Paris (EPITA, EPITECH, ESGI, ESIEA et Sorbonne Université), ainsi que dans le Grand Ouest (ESIEA à Laval, EPITECH, Centrale Supelec, IMT Atlantique et Pôle supérieur de la Salle à Rennes, ENSIBS et IUT de Vannes, IUT de Saint-Malo et IUT de Lannion). Ce sera également l’occasion pour eux de découvrir les métiers cyber au ministère des Armées.

La Loi de programmation militaire 2019-2025 prévoit un investissement de 1,6 milliards d’euros pour la lutte dans le cyberespace et un recrutement de plus de 1 000 nouveaux cybercombattants d’ici 2025.

Lire la suite sur:

https://www.defense.gouv.fr/salle-de-presse/communiques/communique_defnet-2021-s-entrainer-au-cyber-combat

ARTICLES CONNEXES