Cyberattaque : Des hackers dévoilent les détails d’un avion militaire canadien

Posted On 02 Mar 2021
Comment: Off

Des pirates informatiques ont partagé les détails d’un avion espion militaire canadien après que ses fabricants, la société aérospatiale Bombardier, aient refusé de payer une rançon.

Les plans du système d’alerte rapide dévoilé

L’avion Global 6000 de la société société aérospatiale Bombardier est utilisé pour le système d’espionnage GlobalEye de Saab. Il s’agit d’un programme conçu pour les missions de détection et de commandement aéroporté. L’entreprise affirme qu’elle a été victime d’une brèche de cybersécurité limitée. Suite à quoi, les plans détaillés du système d’alerte rapide aéroporté développé par la société de défense suédoise Saab ont été publiés sur le Dark Web.

Après une analyse, Bombardier publie un communiqué. L’entreprise déclare que les informations personnelles et autres informations confidentielles des employés, des clients et des fournisseurs ont été compromises. Les faits auraient été commis par un groupe de cybercriminel connu sous le nom de CLOP, spécialisé dans le ransomware. Néanmoins, Bombardier n’a mentionné ni rançon, ni le nom de CLOP dans son communiqué.

CLOP, un gang de pirates très actifs

Une série d’entreprises ont été victimes des demandes de rançons du CLOP. Le cabinet d’avocats Jones Day, qui représente l’ex-président Donald Trump en fait partie. La Banque de réserve de Nouvelle-Zélande, l’université du Colorado et l’Australian Securities and Investment Commission figurent également sur la liste des victimes. CLOP est une plateforme de Dark Web a été lancée en mars 2020. Selon la société de cyber-sécurité Cyware, celle-ci est utilisée pour publier des données volées à des groupes ou à des entreprises qui refusent de payer une rançon.

Lire la suite sur:

https://www.lebigdata.fr/hackers-devoilent-donnees-avion-militaire-canadien

Related Posts