Birmanie : face aux manifestations, la junte militaire accroît sa répression

Alors que les manifestations massives contre le coup d’Etat continuent, la junte militaire multiplie les arrestations et reste sourde aux critiques.

La mobilisation qui ne faiblit pas en Birmanie. Mais la junte au pouvoir, sourde aux critiques croissantes, accroît sa répression contre les manifestations massives organisées contre le coup d’Etat, en multipliant les arrestations nocturnes et en menaçant de poursuites quiconque hébergera des militants recherchés. 

L’expérience démocratique de 10 ans a brusquement pris fin il y a bientôt deux semaines avec la prise de pouvoir des militaires, qui ont renversé et arrêté la cheffe de facto du gouvernement Aung San Suu Kyi. Ce dimanche, pour le 9e jour consécutif, les Birmans sont descendus par dizaines de milliers dans les rues de plusieurs villes, dont la capitale Naypyidaw.  

Sept militants recherchés

A Rangoun, la principale ville du pays, ils se sont réunis à divers endroits, dont près de la célèbre pagode Shwedagon, pour réclamer le retour de la démocratie et la libération de leur leader. Près de la gare centrale, des habitants ont bloqué une rue à l’aide de troncs d’arbres pour empêcher la police de pénétrer dans le quartier, et ont reconduit des policiers venus chercher des employés des chemins de fer grévistes afin qu’ils reprennent le travail. Dans ce qui semblait être une démonstration de force, des véhicules militaires blindés ont été vus brièvement défilant dans les rues de la ville. 

Lire la suite sur:

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/birmanie-face-aux-manifestations-la-junte-militaire-accroit-sa-repression_2144893.html

Related Posts