Le Japon signe un contrat de 287 millions USD pour des missiles intercepteurs SM-3 Block IIA

Posted On 13 Feb 2021
Comment: Off

L’Agence d’acquisition, de technologie et de logistique (ATLA) du ministère japonais de la Défense (MoD) a signé un contrat de 30,08 milliards JPY (287,3 millions USD) pour recevoir un nombre non spécifié de missiles standard 3 (SM-3) Block IIA (RIM -161D) missiles intercepteurs hit-to-kill des États-Unis.

Des documents obtenus par Janes le 11 février montrent que le contrat a été signé le 18 décembre 2020 via l’US Navy.

Cette décision intervient après que l’Agence américaine de coopération en matière de sécurité de défense (DSCA) a annoncé en août 2019 que le département d’État américain avait approuvé une vente militaire à l’étranger (FMS) potentielle de 3,29 milliards USD de 73 missiles Raytheon SM-3 Block IIA – ainsi que des équipements et services – vers le Japon…

Lire la suite sur:

https://www.janes.com/defence-news/news-detail/japan-signs-usd287-million-contract-for-sm-3-block-iia-interceptor-missiles