Des bombardiers de l’US Air Force se déploient en Norvège pour la première fois

Posted On 02 Fév 2021
Comment: Off

L’armée de l’air déploie pour la première fois des bombardiers et des aviateurs sur une base en Norvège, ce qui souligne l’importance croissante de la région arctique dans la stratégie de défense américaine.
Plus de 200 membres de l’armée de l’air de la base aérienne de Dyess, au Texas, devraient arriver à la base aérienne d’Orland avec un escadron expéditionnaire de bombardiers B-1 Lancer pour soutenir les missions dans la région, a déclaré mardi le Commandement européen américain dans un communiqué.
L’EUCOM n’a pas précisé quand les aviateurs et les B-1 arriveraient ou combien de temps ils resteraient à Orland, une base sur la côte ouest du pays où la Royal Norwegian Air Force exploite une flotte d’avions de combat F-35A Lightning II.
Les aviateurs « feront partie de l’équipe préliminaire pour les missions prévues dans les semaines à venir qui se dérouleront pour une durée limitée », indique le communiqué.

L’armée de l’air a dévoilé en juillet une nouvelle stratégie de défense de l’Arctique visant à renforcer sa présence dans la région et à contrer les menaces de la Russie et de la Chine.

À Orland, les aviateurs mèneront des opérations dans le Grand Nord et travailleront avec des alliés et des partenaires à travers le théâtre européen.

«La disponibilité opérationnelle et notre capacité à soutenir les Alliés et les partenaires et à réagir rapidement sont essentielles à un succès combiné», a déclaré le général Jeff Harrigian, commandant des forces aériennes américaines en Europe et en Afrique, dans un communiqué. «Nous apprécions le partenariat durable que nous avons avec la Norvège et attendons avec impatience les opportunités futures de renforcer notre défense collective.»

L’armée de l’air a intensifié ses missions de bombardements stratégiques dans l’Arctique, mais les missions récentes ont été soit organisées depuis l’Angleterre, où les bombardiers se déploient généralement pendant l’entraînement en Europe, soit ont impliqué des vols aller-retour entre les États-Unis et la région nordique.

C’est la première fois que des bombardiers à retardement se déploient en Norvège, a déclaré mardi une porte-parole de l’USAFE-AFAFRICA.

Au plus fort de la guerre froide, des bombardiers stratégiques ont souvent sillonné la région. Bien que des bombardiers tels que les B-52 et F-111 soient basés à proximité en Grande-Bretagne, ils n’étaient pas autorisés à utiliser les bases aériennes norvégiennes, même pour des exercices, car le gouvernement d’Oslo interdisait aux avions alliés à capacité nucléaire d’utiliser son territoire.

Le B-1 à longue portée était à capacité nucléaire jusqu’au milieu des années 1990, date à laquelle il a été réorganisé pour des missions exclusivement conventionnelles.

Lire la suite sur:

https://www.stripes.com/news/europe/us-air-force-bombers-deploy-to-norway-for-first-time-1.660701#.YBl-3PhYUFB.twitter